2016, une année record pour l’immobilier

Selon les chiffres publiés par les notaires de France mardi 13 décembre, le nombre de transactions immobilières a atteint à la fin du mois de septembre 2016 son plus haut niveau depuis 10 ans.

Exemple d'aménagement d'un appartement neuf dans la résidence 72 Colonel Rochebrune à Garches - © EMERIGE – HERACLES838 000. C’est le nombre de biens immobiliers qui ont été vendus entre septembre 2015 et septembre 2016 sur tout le territoire national, soit une augmentation de 11% en un an selon les données publiées par les notaires de France. L’Île-de-France est au-dessus de la moyenne nationale, avec une progression de 15% du nombre de transactions. Les taux de crédit historiquement bas ont largement contribué à l’augmentation des transactions immobilières. Selon Crédit Logement, la baisse des taux a représenté l’équivalent d’une baisse des prix de l’immobilier de 7,5% entre octobre 2015 et octobre 2016. Pour 2017, les perspectives restent positives même si les analystes tablent sur un retour progressif à la hausse.Les dispositifs d’aide à l’achat mis en place par l’Etat prouvent également leur efficacité, qu’il s’agisse du dispositif de défiscalisation Pinel pour les investisseurs ou, pour les primo-accédants, du Prêt à Taux Zéro (PTZ) dont l’objectif de 120 000 ménages bénéficiaires en 2016 devrait être atteint. Ces deux dispositifs feront l’objet d’une reconduction en 2017.

+ 18,6% pour les ventes de logements neufs

D’après les données du Ministère du Logement publiées le 29 novembre dernier, la hausse des ventes est encore plus marquée dans l’immobilier neuf avec 27 800 réservations au troisième trimestre 2016 (dont 6 200 en Île-de-France), soit une augmentation de 18,6% par rapport au troisième trimestre 2015. Les mises en vente sont aussi à la hausse, de 18,7% au troisième trimestre 2016 par rapport à la même période en 2015. 26 554 logements neufs ont été commercialisés, ce qui représente « un niveau nettement supérieur à la tendance des deux années précédentes » selon le Ministère du Logement. Les acquéreurs sont ainsi de plus en plus nombreux à être séduits par les avantages du neuf. En conséquence, les chiffres sont au vert pour les mises en chantier de logements neufs – avec une augmentation de 9,2% entre août et octobre 2016 (86 700 unités) par rapport à la même période en 2015 – et pour les permis de construire accordés – +16,1% avec 118 600 permis délivrés. Les délais moyens d’ouverture de chantier sont quant à eux à la baisse, et représentent désormais un peu plus de 8 mois contre presque 11 auparavant. « Le secteur du logement affiche à nouveau d’excellents résultats d‘ensemble, en matière de construction comme de commercialisation. La dynamique très positive que nous connaissons depuis plusieurs mois continue ainsi de se renforcer et vient soutenir l’ensemble de l’activité économique dans notre pays », a salué Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable.