Depuis le 1er janvier 2016, le PTZ est encore plus attractif : ce sont près de 40% de nouveaux primo-accédants qui ont pu en bénéficier sur l'année 2016. Fort de ce succès, le Prêt à Taux Zéro a été reconduit à l’identique pour l'année 2017.

Retrouvez dans ce dossier tout ce que vous devez savoir sur le Prêt à Taux Zéro pour obtenir le meilleur financement de votre projet immobilier.

Le PTZ, késako ?

Le Prêt à Taux Zéro est un prêt aidé par l’Etat, permettant de financer jusqu’à 40% de son achat immobilier sans intérêts. Il est complémentaire d’un autre prêt, le prêt principal, qui doit être souscrit auprès d’un établissement bancaire ayant passé une convention avec l’Etat.

► Les points à retenir :

  • Le PTZ est réservé aux primo-accédants, sous conditions de ressources
  • Le montant du prêt est calculé en fonction du prix du logement, de sa zone géographique, des revenus et de la composition du foyer

A qui le PTZ s’adresse-t-il ?

Le Prêt à Taux Zéro est réservé aux primo-accédants : pour y être éligible, l’acquéreur doit effectuer son premier achat immobilier en résidence principale, ou ne plus être propriétaire d’une résidence principale depuis au moins deux ans.

Le PTZ est accordé sous conditions de ressources : celles-ci ne doivent pas dépasser un plafond fixé selon la zone géographique du logement et le nombre de personnes qui l’occuperont.

Les avantages du PTZ

Les avantages du PTZ 2016, prolongé en 2017, sont multiples :

  • Financement de votre achat immobilier jusqu’à 40%
  • Pas d’intérêts ni de frais de dossier : vous ne remboursez que le capital emprunté
  • Parfois reconnu par les banques comme un apport personnel
  • Possibilité d’obtenir un différé de remboursement de 5, 10 ou 15 ans, pendant lequel on ne remboursera que l’emprunt principal
  • Possibilité d’étendre la durée du prêt de 20 à 25 ans afin de réduire les mensualités
  • Augmentation de votre capacité d’emprunt

Les conditions pour obtenir un Prêt à Taux Zéro

Différents critères sont pris en compte pour déterminer le montant auquel chaque acquéreur a droit.

► La nature du bien immobilier

Le PTZ est octroyé pour l’achat d’un logement neuf, ou d’un logement ancien sous condition de travaux. Il doit s’agir d’une résidence principale respectant les normes thermiques en vigueur.

► La zone géographique du logement

Le territoire français est divisé en 5 zones en fonction du niveau de tension du marché immobilier.

Pour en savoir plus, téléchargez la liste des communes de chaque zone sur le site du Ministère du Logement et de l’Habitat durable.

► Les ressources et la composition du foyer

Le montant du PTZ dépend des revenus de l’acquéreur. Ils ne doivent pas dépasser un certain plafond, déterminé par la zone géographique du logement et pas le nombre de personnes qui occuperont le logement. Plus les ménages sont modestes, plus les conditions sont favorables.

Quelques exemples pour mieux comprendre le PTZ

Infographie - Cas concret PTZ appartement neuf

Source : Ministère du Logement et de l'Habitat durable

Estimez le montant de votre Prêt à Taux Zéro

Pour faciliter votre achat immobilier, EMERIGE met à votre disposition son outil gratuit de simulation PTZ. Découvrez si vous êtes éligible et quelles seront les mensualités et la durée de votre prêt.