Obtenir un prêt immobilier sans CDI

Les façons de travailler évoluent vite. Autoentrepreneurs, travailleurs libéraux, artisans, intermittents, intérimaires, salariés en CDD… C’est tout un pan de la population active qui peut rencontrer des difficultés à obtenir un emprunt immobilier sans le précieux sésame qu’est le CDI pour les banques. Il existe toutefois des solutions pour vous permettre d'emprunter.

Présenter un dossier en béton

Marquez des points auprès de votre banquier en respectant les règles suivantes :
  • Présentez des revenus réguliers dans les trois ans précédant la demande de crédit,
  • Évitez tout découvert au moins 3 mois avant la demande de crédit,
  • Démontrez votre capacité d’épargne et mettez en avant votre patrimoine,
  • Fournissez si possible un apport représentant 10 à 15% du montant du prêt.
N’oubliez pas de faire jouer la concurrence en vous adressant à plusieurs banques ou à un courtier. Certains établissements bancaires sont moins réticents que d’autres à prêter à des personnes en CDD.

Avoir un conjoint en CDI

Si vous achetez à deux et que votre conjoint(e) est embauché(e) en CDI, vous avez toutes vos chances d’obtenir un prêt immobilier. La banque ne prendra en compte que les revenus de la personne en CDI pour calculer la capacité d’emprunt. Pour obtenir une réponse favorable de la banque, le montant total de ses emprunts ne devra pas dépasser 33% de ses ressources annuelles.

Profiter des aides de l’immobilier neuf

Votre banque vous accordera plus facilement un prêt immobilier si une partie de votre emprunt est déjà financée grâce aux aides de l’Etat. Misez sur l’immobilier neuf ! Il vous permet de bénéficier sous conditions du Prêt à Taux Zéro (PTZ), grâce auquel vous pourrez financer jusqu’à 40% du montant de votre achat immobilier sans intérêts ni frais de dossier.Les ménages aux revenus modestes peuvent également prétendre au Prêt d’Accession Sociale (PAS) pour acheter un logement neuf. Accordé sous condition de ressources, le PAS bénéficie d’un taux d’intérêt plafonné par l’Etat. Il est cumulable avec d’autres prêts, notamment avec le PTZ.