Etape 2 : Estimez votre capacité à acheter

Vous avez trouvé le bien qui vous correspond ? Il vous faut maintenant évaluer votre capacité d'acquisition pour connaître précisément le budget que vous pouvez consacrer à votre achat immobilier.

Faites le point sur vos ressources

Avant de contacter votre banque ou votre courtier pour obtenir un emprunt immobilier, faites le point sur les ressources dont vous disposez. Achetez-vous seul ou à plusieurs ? Disposez-vous d’un apport ? Quelles mensualités pouvez-vous rembourser chaque mois ? Ce sont les premières questions à vous poser pour avoir une vision claire de votre capacité à acheter.

A retenir : En cumulant votre emprunt immobilier et vos autres prêts, votre taux d’endettement ne doit pas dépasser les 33%. Pour calculer cet endettement, votre banque se basera sur vos revenus imposables nets (hors heures supplémentaires et primes exceptionnelles). Pour évaluer votre capacité d’achat, tenez compte de ce montant inscrit sur votre avis d’imposition.


Estimez les frais de notaire et les frais bancaires

Dans le montant global de votre emprunt, il faudra prévoir le coût des garanties et assurances obligatoires telles que l’assurance décès-invalidité. Contactez votre banquier pour connaître le montant de ces frais et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Contactez différentes banques et assurances pour comparer les tarifs.
Vous devrez également vous acquittez de frais de notaire. Lorsque vous achetez un logement neuf ou en VEFA, ces frais de notaire sont réduits. Prévoyez 2 à 4% du prix de votre nouvel appartement ou maison, contre 6 à 7% si vous achetez dans l’ancien. Dans tous les cas, pensez à inclure ces frais dans le montant à emprunter.

Une estimation plus facile avec l’immobilier neuf

9 Charrière à Paris 11 : appartementExemple d'appartement neuf de la résidence "9 Charrière" à Paris 11
Estimer le budget nécessaire à l’achat d’un logement ancien est complexe. Au prix du bien immobilier, il vous faudra ajouter les frais de notaire et de dossier et surtout le montant des travaux à réaliser. L’estimation du coût desdits travaux est souvent difficile à réaliser ; vous devrez sans doute vous faire accompagner de professionnels.
Lorsque vous achetez un logement neuf ou sur plans, le budget nécessaire est plus facile à définir. Au coût d’acquisition du logement, il faudra simplement ajouter les frais de notaire et éventuellement des frais de dossier.

Pour vous aider dans votre démarche, Emerige a mis en place un simulateur gratuit et sans engagement permettant de calculer votre pouvoir d’achat immobilier. Effectuez une première estimation de votre capacité d’emprunt, du montant de vos mensualités et de la durée de vos remboursements.


Augmentez votre pouvoir d’achat immobilier


Logo PTZDes dispositifs ont été mis en place pour faciliter l’achat de votre résidence principale s’il agit d’un bien neuf ou en VEFA. En zone ANRU, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduite à 5% au lieu de 20%. Si vous êtes primo-accédants, vous pouvez également souscrire sous conditions un Prêt à Taux Zéro – le PTZ devrait être reconduit jusqu’à 2024 – pour un logement situé en zone éligible.
Si vous souhaitez investir dans un logement neuf pour le louer, le dispositif Pinel – qui devrait lui aussi être reconduit de 2018 à 2024 en zone tendue – vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôts proportionnelle à la durée de location de votre bien.

Nos conseillers sont disponibles pour vous accompagner dans votre projet. Découvrez nos résidences neuves en Île-de-France et contactez-nous au 0 811 450 450.